Les artistes Haïtiens performent plus en République Dominicaine

haitinewstv.com

Les artistes Haïtiens performent plus en République Dominicaine

Musiciens, promoteurs, fanatiques, tous ont une nouvelle destination, la République dominicaine pour la réalisation de presque tous leurs événements culturels. En effet, depuis quelques mois beaucoup d’artistes haïtiens ont préféré s’orienter vers la république voisine pour étendre leur influence dans l’industrie musicale haïtienne. L’insécurité a été mis en cause.

Les affiches et annonces de concerts ou de spectacles musicales sont maigres pour ce qui est de l’organisation d’activités culturelles à Port-au-Prince et ses villes voisines. Seulement une poussière d’artistes [amateurs ou n’ayant peut-être pas les moyens économiques pour s’assurer un tel privilège] résiste encore à la tentation.

Des stars et groupes musicales tels que l’ancien président Michel Joseph Martelly, Panch, Phylissia Ross, Medjy et ses pairs de Enposib, Roudy Roodboy, Klass, entre autres, ont déjà goûté à plusieurs reprises au bonheur dominicain. Des compatriotes, parmi lesquels des personnalités influentes de la société haïtienne dont des politiciens, sont prêtes à payer un “ticket d’or” pour voyager en République dominicaine et assister les prestations de nos artistes. Alors qu’Haïti, elle, se démarque de sa précédente réputation de “Perle des Antilles”.

Mais le pire reste à venir car plusieurs d’entre eux ont déjà fait de la République dominicaine leur lieu de résidence. L’économie des “panyòl” se renforce, les Haïtiens investissent temps, talent et entreprise de l’autre côté de la frontière d’Haïti dans l’espoir d’avoir accès à une vie et une source de financement stables et sécuritaires.

Pooshy Rosana

Application mobile

Ajoutez votre titre ici jj j jj j j j

Plus d'articles

Une femme assassinée par des agents de la PNH

Ce vendredi 28 janvier 2022, une femme connue sous le nom de Cluny Poly, a été assassinée par les agents

Les États-Unis incluent la République dominicaine dans son plan anti-corruption

Le département d’État américain a publié le lundi 6 décembre 2021 son plan de lutte contre la corruption, une stratégie

Yon ajan BLTS tonbe anba bal bandi!

Nan moman plizyè ajan BLTS tap tande devye yon tantativ kidnapin nan Ri Kamo, Étienne Pierre Richard, yon ajan BLTS

Jovenel Moïse installe le Conseil National d’Assistance Légale

Dans le but de lutter contre la détention préventive prolongée, l’Administration Moïse-Joseph a procédé à l’installation du Conseil National d’Assistance

Lapolis nan Pétion-Ville arete 6 Bandi et touye 5 lòt

Polis Nasyonal Ayiti (PNH) fè konnen ke li te pwosede jedi 12 me 2022 la arestasyon 6 manm gang “Vitelòm”

2 Polisye Anba Kod pou Trafik Dwòg

James Désire ak Fabert Jean-Louis se 2 ajan Polis Nasyonal Ayiti (PNH) ki jwenn arestasyon yo madi 10 me 2022

Liberasyon diplomat dominiken Carlitin Guillen Tatis

Jounal dominiken Diario Libre fè konnen mèkredi 4 me sa a nan yon atik ke diplomat dominiken Carlitin Guillén Tatis

Lidè 400 Mawozo yo “Yonyon” ekstrade Ozetazini

Âpre l fin pase 8 âne nan penitansye nasyonal. Germine Joly alyas “Yonyon” yon chèf gang pwisan ekstrade nan peyi

400 Mawozo kidnape yon diplomat dominiken “Carlitin Guillen Tatis”

Atache Agrikilti ak Komèsyal Repiblik Dominikèn an Ayiti, Carlitin Guillen Tatis kidnape pa gang kriminèl 400 Mawozo. Dapre sous nan