Mario Palacios sera expulsé vers la Colombie

haitinewstv.com

Mario Palacios sera expulsé vers la Colombie

L’ancien militaire colombien, Mario Antonio Palacios impliqué dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moise le 7 juillet dernier sera expulsé de la Jamaïque vers son pays d’origine, le 3 janvier, a annoncé samedi le procureur général de la Jamaïque, a-t-on appris du journal Reuters.

Mario Antonio Palacios âgé de 43 ans, est accusé par les autorités haïtiennes de faire partie d’un groupe de mercenaires qui a assassiné M. Moise en juillet lors d’une attaque contre sa résidence privée à Pèlerin 5 au cours de laquelle sa femme a également été blessée.

Palacios a été arrêté en Jamaïque en octobre dernier et condamné pour entrée illégale dans le pays depuis la République dominicaine.

Le gouvernement jamaïcain avait émis un arrêté d’expulsion pour entrée illégale dans le pays. Mais la nation insulaire n’a pas de traité d’extradition formel avec Haïti, où Palacios est recherché, a déclaré un porte-parole de la police locale.

Les informations fournies ne le reliaient pas à l’assassinat et indiquaient essentiellement qu’il était un suspect de tentative de vol à main armée, sans aucun détail », a déclaré Marlene Malahoo Forte dans une déclaration à Reuters.

« Nos tentatives pour obtenir plus de détails et de meilleures informations du gouvernement haïtien ont été infructueuses. »

Les avocats de Palacios ont demandé sa libération immédiate du Horizon Adult Remand Centre de Kingston, arguant que sa détention est illégale, a-t-elle déclaré.

L’ancien chancelier haïtien, Dr Claude Joseph a réagi rapidement sur sa page officielle Facebook concernant la décision prise par la Jamaïque. « Le gouvernement haïtien n’a pas fourni de preuves suffisantes pour établir l’implication du mercenaire dans l’assassinat du président Jovenel Moïse », a-t-il déclaré dans un premier temps.

« C’est un coup dur porté à l’enquête. Malheureusement, aucun suivi n’a été effectué par l’actuelle équipe alors que les autorités colombiennes m’avaient assuré de leur coopération. Il n’y a aucune volonté politique pour faire avancer l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse », poursuit Claude Joseph.

Application mobile

Ajoutez votre titre ici jj j jj j j j

Plus d'articles

Fineray Mikaben ap chante nan Eta Florid, Etazini

Daprè enfòmasyon fanmi li bay, fineray chantè ak gitaris ayisyen an Michael Benjamin alyas Mikaben ap chante dimanch 6 Novanm

Beladè, Lapolis arete 3 prezime bandi e sezi yon kay

Geisoson Succès, Junior ak Cacique Boyoco se non 3 endividi sa yo Lapolis nan komin Beladè arete vandredi 12 Dawout 2022

Une femme assassinée par des agents de la PNH

Ce vendredi 28 janvier 2022, une femme connue sous le nom de Cluny Poly, a été assassinée par les agents

Les États-Unis incluent la République dominicaine dans son plan anti-corruption

Le département d’État américain a publié le lundi 6 décembre 2021 son plan de lutte contre la corruption, une stratégie

Yon ajan BLTS tonbe anba bal bandi!

Nan moman plizyè ajan BLTS tap tande devye yon tantativ kidnapin nan Ri Kamo, Étienne Pierre Richard, yon ajan BLTS

Jovenel Moïse installe le Conseil National d’Assistance Légale

Dans le but de lutter contre la détention préventive prolongée, l’Administration Moïse-Joseph a procédé à l’installation du Conseil National d’Assistance

Atak kont komisarya Bon Repo, 4 polisye mouri, 3 lòt

Selon enfòmasyon Sendika Nasyonal Polisye Ayisyen yo pataje, nan atak bandi yo fè sou komisarya Bon Repo a pandan jounen

Aksyon ki fèt Pòtoprens pandan jounen an te byen planifye

Nan yon « mesaj vokal » k ap sikile, gen vwa Izo 5 Segond k ap pale ak yon alye li kote

Vitelòm atake Akademi Polis la sou Wout Frè a

Yon pati nan mi ki loje lekòl Akademi Polis Nasyonal d Ayiti a blayi atè. Se zèv bandi ki gen

Bandi atake baz Lame d Ayiti a ki sou Channmas

Bagay yo pliske konplike nan Pòtoprens pandan jounen jedi 29 fevriye sa a. Se youn aprè lòt atak yo fèt.

Bandi atake Ayewopò Guy Malary ak Ayewopò Entènasyonal la

Yon anplwaye Sunrise pran bal ak tout yon polisye, yon katouch gwo kalib travèse epi al pete yon vit nan

Contact Us